La brumisation d’un étal de poissons et fruits de mer, c’est l’hygiène avant tout ! Bien sûr, vous équipez votre système de filtres (anti-calcaire, anti-calcaire) et en effectuez régulièrement la désinfection, mais cela n’est pas suffisant pour garantir une brumisation saine et sécuritaire. Si vous souhaitez préserver l’état de votre brumisateur haute pression ainsi que la fraîcheur et la qualité gustative de votre marchandise, vous devez agir sur les points critiques par la mise en place de mesures préventives.

La purge du système

Afin d’éviter une infection associée aux biofilms à travers vos poissons et fruits de mer, il faut supprimer toute possibilité de stagnation d’eau dans votre système de brumisation. Nous équipons, certes, chaque brumisateur pour poissonnerie d’une lampe UV (filtre anti-légionelle), filtre anti-calcaire et anti-sédiment mais il est important de rappeler que l’eau stagnante est une source de bactérie. La Loi préconise la purge du système pour un arrêt prolongé de plus de 6 semaines mais pour garantir la sécurité sanitaire du brumisateur, nous recommandons vivement de le faire à chaque fin de brumisation. L‘opération de purge est la même pour tout type de brumisateurs : avec rampes ou lignes de buses, totem, arc ou mât de brumisation. Voici comment procéder :

  • couper l’alimentation en eau;
  • dévisser la dernière buse de brumisation;
  • mettre en marche le moteur durant 5 minutes pour purger avec l’air comprimé le réservoir, les tuyaux; les lignes et buses.
  • remettre la dernière buse.

Le nettoyage des buses

Des buses de brumisation obstruées  ne jouent plus leur rôle dans la conservation de vos poissons et fruits de mer. Lorsqu’elles sont bouchées par du calcaire, du sable, de la saleté ou autres particules contenues dans l’eau, elles ne donnent plus un jet d’eau conique et les gouttelettes ne seront pas uniformes. Vos produits peuvent donc être mouillés. Ce qui pourrait non seulement affecter leur qualité gustative mais aussi et surtout leur aspect visuel.

Si votre eau est riche en calcaire, il est préférable de nettoyer régulièrement vos buses. Vous pouvez ainsi les tremper dans une solution anti-calcaire durant 15 minutes, les rincer abondamment à l’eau claire et les souffler avec de l’air comprimé. Si le problème persiste, n’hésitez pas à remplacer vos buses.

L’utilisation d’une eau filtrée ou en bouteille pour les brumisateurs ambulants

Pour les espaces de vente éloignés du réseau de distribution d’eau, nous avons conçu des brumisateurs ambulants. Ceux-ci se distinguent des brumisateurs pour poissonnerie classiques par l’existence d’un réservoir intégré à la station de brumisation. Toutefois, ce type de système ne contient pas de filtres. Vous devez donc utiliser de l’eau filtrée ou en bouteille pour rafraîchir votre étal. L’utilisation d’une eau de robinet est fortement interdite pour éviter toute contamination bactérienne ou le dysfonctionnement du système. A noter qu’entre 20 et 45 °C, la multiplication des bactéries devient plus importante. Vous n’aurez pas de problème avec les bactéries si vous utilisez de l’eau en bouteille ou filtrée.La sécurité sanitaire de nos systèmes de brumisation est notre premier atout. Nos équipements sont fiables et fonctionnels et en cas de problèmes techniques, nos techniciens interviennent dans les plus brefs délais.